Le konjac et ses propriétés de détoxication

Connaissez-vous le konjac, cette plante du Japon qui fait des miracles ? Découvrez comment elle participe à la détoxication de votre organisme.

Le konjac et l'hypercholestérolémie

Le konjac contient du glucomannane, une fibre soluble qui permet de réduire le taux de mauvais cholestérol ou LDL-cholestérol. Des études scientifiques sont parvenues à prouver son rôle sur les lipides sanguins. Depuis 2009, l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) autorise d'ailleurs sur tout produit à base de konjac la mention de l'allégation quant à la contribution de la consommation régulière de glucomannane à conserver un taux de cholestérol normal. La prise régulière de konjac est indiquée dans la prévention ou le traitement de l'hypercholestérolémie. À condition que la consommation ait lieu en complément d'une alimentation équilibrée et de la pratique régulière d'une activité physique voire de la prise d'un traitement médicamenteux.

Le konjac et le diabète

À l'instar des autres fibres solubles, par exemple la pectine dans quelques fruits et légumes, le glucomannane ralentit la digestion des glucides. Autrement dit, il diminue l'index glycémique des aliments pour les diabétiques.

Le konjac et le microbiote intestinal

Comme toute autre fibre, le glucomannane n'est pas digéré par les enzymes du corps humain. Il arrive sans modification jusqu'au côlon avec une possible fermentation par des bactéries présentes dans le microbiote intestinal au cours du transit. Certaines études évoquent un rattachement à la catégorie des prébiotiques, c'est-à-dire les substances qui, lorsqu'elles sont prises régulièrement, facilite la croissance de bactéries positives pour la santé. Selon les résultats de plusieurs publications scientifiques, un microbiote intestinal déséquilibré est lié à un risque accru d'un certain nombre de maladies, parmi lesquelles l'obésité, le diabète de type 2 ou encore les maladies inflammatoires chroniques qui touchent l'intestin.

Le konjac et le transit intestinal

La prise de fibres est indiquée en prévention ou en traitement de la constipation. Les fibres insolubles, comme le son de blé, sont connues pour leur capacité à accélérer le transit. Les fibres solubles, à l'inverse, sont mieux supportées par les intestins irritables. La fermentation de leurs composés a des propriétés laxatives. Le konjac accompagne l'évacuation du bol alimentaire dans les selles, purgeant ainsi l'intestin des toxines qui l'encombrent. Comme d'autres aliments dépuratifs, le konjac trouve une place de choix sur votre menu détox !

Produit ajouté à ma liste de souhait
Produit ajouté à la comparaison

Le site naturel.net utilise des cookies. Si vous poursuivez la navigation sur ce site, vous acceptez leurs utilisations.